Coop Alina Épicerie Santé

99 rue St-Germain O. Rimouski

418.723.0355 | 1.877.723.0355

 

© 2013 Coop Alina

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Des algues au menu, pourquoi pas!

March 7, 2018

 

 

 

Chaque année au mois de mars, les nutritionnistes du Canada organisent le Mois de la nutrition, une initiative visant à sensibiliser le grand public au pouvoir des aliments. Qu’on se le dise, les aliments constituent beaucoup plus qu’une simple source de vitamines, d’acides aminés, de fibres, de minéraux, d’oligoéléments, etc. Ils ont le pouvoir d’améliorer la santé, de prévenir des maladies, de nous garder en forme plus longtemps, et ce, tout en jouant un rôle d’élément rassembleur. Bref, le Mois de la nutrition est une belle occasion de faire des découvertes alimentaires des plus intéressantes.

 

C’est ce qui m’amène à vous parler des algues. Il est vrai qu’on les retrouve de plus en plus fréquemment dans notre assiette depuis l’arrivée des sushis en Amérique du Nord. À l’épicerie, on peut acheter des algues qui sont généralement offertes sous forme déshydratée et importées d’Asie. Pourtant, saviez-vous qu’au Québec, il existe de nombreuses variétés d’algues comestibles qui poussent en abondance? En effet, le fleuve St‑Laurent est un milieu propice pour, entre autres, le wakame atlantique, le kombu royal et le nori atlantique. Plus intéressant encore, Stéphane Albert, de la petite entreprise gaspésienne Varech Phare Est (http://www.varechphareest.com), récolte à la main, d’avril à octobre, les algues de manière sélective pour ensuite les sécher et les déshydrater à basse température au soleil ou au bois, ou les deux. Il résulte de ce processus un produit nourrissant et de grande qualité. Ces produits sont en vente à la Coop Alina.

 

Mais que faire avec ce produit sauvage très riche en nutriments? Laissez tout simplement aller votre imagination! Vous pouvez consommer ces légumes de mer en potage, dans un bouillon, en salade, saupoudrés sur les plats comme condiments, ou encore avec des pâtes alimentaires, du tofu ou du riz. Incorporez-les à une omelette, un chutney, un guacamole ou un houmous. Avec un peu de pratique, vous serez en mesure de distinguer toute la richesse de leurs différentes saveurs et textures et de leurs divers parfums.

 

Mettre des algues dans son assiette, c’est aussi se faire du bien. Par exemple, les algues ont la capacité de faciliter la digestion des légumineuses lorsqu’on les ajoute à l’eau de cuisson. Certaines d’entre elles contiennent des fibres qui renforcent le système immunitaire et qui permettent de lutter contre les tumeurs cancéreuses. D’autres ont des propriétés anti-inflammatoires, antihypertensives et antivirales. Riches en iode, les algues marines peuvent également avoir un effet positif sur le fonctionnement de la glande thyroïde (n’oubliez pas de vérifier la teneur en iode si vous en consommez régulièrement pour éviter la surconsommation).

 

Vertes, brunes ou rouges, les algues invitent aux aventures gastronomiques. Pourtant, nous en consommons probablement tous les jours sans même le savoir. L’industrie agro-alimentaire utilise les extraits d’algues en raison de leurs propriétés émulsifiante, gélifiante, stabilisante ou épaississante. Elles font ainsi souvent partie des additifs naturels dans les plats préparés, les sauces, les charcuteries, voire les confiseries, les confitures et les pâtisseries (pensons notamment à l’agar-agar). Il n’est donc pas surprenant que bien des gens qualifient les algues d’aliments du futur…

 

Surveillez le calendrier des activités à venir à la Coop Alina. Une dégustation d’algues aura lieu très bientôt!

 

Alinament vôtre,

Julie

 

 

RECETTE

SALADE DE WAKAMÉ

   (VARECH PHARE EST)

 

        Ingrédients

  •  50g de Wakame Atlantique séché

  • Légumes au choix. Je vous conseille des légumes de saison croustillants qui contrastent avec le vert foncé du Wakame Atlantique. J’aime beaucoup utiliser des carottes, du poivron rouge, du concombre, des germinations, du radis (j’aime beaucoup utiliser les variétés asiatiques qui poussent très bien ici dans notre climat et qui se conservent tout l’hivers. Ex : Radis daïkon ou Red Meat), du rabiole, du chou rave, etc. Bref, tout ce qui fait crunch!  En général, j’en choisi 2 ou 3 seulement. Voici des ingrédients qui ne sont pas à leur place dans cette recette : tomate, olives, fromage, laitue, patates, aubergine…

  • Vinaigrette

  • 2 c. à s. ½ de Tamari

  • 2 c. a s. ½ de Sirop d’érable ou miel

  • 1/6 t. d’huile de d’olive, et/ou chanvre, colza, tournesol ou autres bonne huile de première pression

  • 1 c. à s. de vinaigre (vinaigre de riz ou de cidre de pomme… ou autre)

  • 1 c. à t. d’huile de canola grillée (de nos amis de la Coop du Cap disponible dans notre boutique en ligne mutualisé, au pire l'huile de sésame grillé fait la job aussi)

  • Graines de sésame grillé

  • Pour une touche piquante, ajouter du gingembre, du piment et/ou un peu d’ail hachés

  • Pour une touche fruitée, ajouter quelques framboises en purée

   

       Préparation

  • Réhydrater le Wakame Atlantique dans l’eau tiède pendant minimum 30 minutes. Rappelez-vous que ça gonfle. Une fois réhydraté, 50g d’algues séchées correspond environ à une portion d’accompagnement pour 4 personnes.

  • Griller les graines de sésame à sec dans une poêle, réserver et refroidir.

  • Râper les carottes et/ou couper les autres légumes au choix en juliennes. Idéalement il ne faut pas surcharger cette salade par l’ajout de trop de légumes. Voici le bon ratio :  2/3 Wakame pour 1/3 d’autres légumes.

  • Essorer le Wakame. L’algue est prête lorsque la texture passe du caoutchouteux au tendre et que son amertume s’est dissipée. Conserver le bouillon pour la cuisson éventuelle d’une soupe ou d’un grain.

  • Hacher le Wakame et déposer dans un saladier avec les légumes. Rincer la surface de travail tout de suite! Les algues, ça colle quand ça sèche!

  • Mélanger les ingrédients de la vinaigrette.  Vous pouvez jouer avec les proportions des ingrédients, l’idée est de balancer le sucré du sirop d’érable avec le salé du tamari et l’aigre du vinaigre. L’huile de sésame y ajoute une couche de complexité.

  • Ajouter la vinaigrette à la salade.

  • Ajouter les graines de sésame grillées

  • Servir et déguster en bonne compagnie!

 

Très bon avec du Kombucha, du Thé Vert Genmaicha, du vin blanc ou de l’hydromel sec.

Accompagne bien les plats de nouilles asiatiques et de sushi.

 

 

 

Sources :

http://www.varechphareest.com/

https://www.usherbrooke.ca/reussir-en-sante/habitudes-de-vie/nutrition/des-aliments-pour-toutes-les-saisons/algue/

http://www.thierrysouccar.com/nutrition/info/les-algues-pourquoi-et-comment-en-m

 

anger-2502    

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags